1 semaine sans enfants

5083833725_7da8abfe57_o

Autant dire que la vie sans enfant, la vie d’avant, en 5 ans, on avait totalement oublié! On avait bien quelques souvenirs nostalgiques mais c’est tout.

Alors quand en mai dernier ma mère émet le souhait de passer des vacances avec ses petits fils, nous n’avons hésité très longtemps et dit oui de suite.

Autant plus jeunes, nous n’étions pas prêts à les laisser, autant aujourd’hui c’est vital pour tout le monde!

10872605885_6fee63d6fe_z

Je n’ai pas attendu que ma mère se décide, très vite je lui ai proposé de commencer par les vacances de Toussaint! On était tellement motivé qu’on a même aidé mes parents à trouver une location sympa.

Vous pouvez imaginer notre ultra motivation!

J’avais préparé toutes leurs affaires en leur prévoyant un maximum de confort et de plaisirs : vêtements selon toutes les météos possibles dont leurs tenues préférées, pareil pour les chaussures. Des gâteaux qu’ils aiment ainsi que du soda pour le côté festif. Des jeux et jouets qu’ils voudront faire découvrir. Et bien sûr une trousse à pharmacie en cas d’apocalypse!

Et le jour J super papa moderne à été leur déposer enfants et la tonne de bagages (on est serviable quand il faut! )

Et là, la délivrance… A partir de maintenant, vous pouvez me détestez

5797057564_4f5fa6916e_z

Papa moderne a connu 2 jours seul. Il a kiffé (oui quand tu n’as plus d’enfants tu reparles « jeune ») de regarder téléfoot tranquille, de prendre le temps de vivre, de choisir son programme tv!

Je suis rentrée de déplacement ensuite et nous avons (re)vécu 5 jours de jeunes amoureux.

On avait carrément oublié! Manger et parler sans être interrompus, parler sans filtre, être beaucoup plus détendus, ne plus crier, s’ énerver, courir après le temps, mais quel pied!

On peut même laisser traîner ses affaires sans crainte qu’elles soient au choix abîmées, empruntées, perdues ou bien encore cassées.

On peut dire que ça nous a fait du bien à tous les 2!

9761319065_8d75c34755_z

On était heureux de les retrouver et impatients de revivre ce break bénéfique pour tout le monde!

Pour la maman poule que je suis, le sevrage a été brutal tout de même. Je ne les ai pas eu du tout au téléphone car soi – disant le réseau téléphonique en Saône et Loire est très mauvais!

J’ai soupçonné mes parents de le faire exprès surtout que c’est nous qui leur avons proposé ce lieu. Ça a donné un délire familial par répondeur interposé sur le fait que si mes parents étaient injoignables c’est parce qu’ils avaient pris l’avion pour la Turquie et après 48h sans nouvelles d’eux, qu’ils avaient passé la frontière syrienne.

Bon heureusement rien de tout cela, pas d’enlèvement non plus et 1 semaine après ils nous les ont bien ramené.

5900944674_565fdb859f_z

Je les ai trouvé grandit, encore plus beau (on ne se refait pas), mais ce qui m’a fait le plus bizarre c’est leurs voix que je trouvais changées. Je voulais les couvrir de câlins, de bisous, de mots d’amour de maman mais j’ai du me contenir un peu, surtout au début, car ils se sont montrés un peu distants, intimidés et moins connectés avec moi (9 jours sans contacts).

Mes fils m’ont appelé mamie pendant 48h!

Ils ont découvert une maison où les jouets avaient tous été rangés, triés!! oui fallait bien occuper nos soirées à 2!!

20141030_153413

Autre chose bizarre, leur odeur. J’ai trouvé pendant plus d’une semaine que leurs vêtements, leur odeur corporelle sentait l’humidité, le moisi. Et cela malgré leur gel douche qui d’habitude les imprègne . Est ce que j’ai perdu l’odorat? ou au contraire je l’ai retrouvé? mon cerveau idéalisait-il leur odeur? Loin de leur mère ils moisissent 😉 ?

3 semaines plus tard, chacun est revenu à ses anciennes habitudes et attendons avec impatience leurs prochaines vacances avec mes parents! J’ai tenté celles de février mais visiblement mes parents avaient surestimés l’énergie de nos fils! Avril peut être…

Et vous, vous rêvez de vous retrouver un peu sans enfants? Comment ça s’est passé la 1ere fois sans enfant? Vous avez attendu aussi longtemps?

5313124822_7477c4acb5_z

Stéphanie – libérée, délivrée…

credits photos creativ commons

pour en lire plus facebook suivez moi

3 réflexions au sujet de « 1 semaine sans enfants »

  1. C’est marrant ce que tu dis car c’est vrai que moi aussi quand je laisse MisterBB j’ai l’impression qu’il est encore plus beau et que sa voix a changé quand je le retrouve lol (mais par contre il ne sent pas le moisi :-p). On a attendu ses 18 mois pour le laisser 1 nuit et ses 2 ans et demi pour le laisser 10 jours. Clairement, 10 jours, c’était long même trop long pour moi, au bout de 7 il me manquait trop! Cette sensation de liberté qu’on retrouve quand on n’a pas pas les enfants, j’avoue que j’ai du mal à m’y réhadapter assez vite, du coup, le temps que je m’y fasse, BAM! il est temps de le récupérer! lol

  2. Nous, la première fois qu’on a laissé notre étoile, c’était pour 2 nuit vers 10 mois. Mon chéri ne voulant pas la perturber de trop à exiger que ses parents viennent la garder à la maison pendant que, nous, nous nous sommes expatriés en amoureux. Du coup, c’est lui qui n’a pas pu s’empêcher de téléphoner deux fois par jour aux beaux parents pour demander des nouvelles (ah ces papas poules…) alors que moi, je savourais ce retour à la vie d’avant. Depuis, nous l’avons laissé quelques fois chez mes parents pour 2 ou 3 nuits mais jamais plus. Qui sait, peut-être la laissera-t-on un peu plus histoire d’avoir enfin le temps de tout ranger avant l’arrivée du deuxième … Contente de t’avoir lu en tout cas. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *