L’AUTISME

France-en-bleu-2014-02

Hier, mercredi 2 avril, c’était la journée mondiale de l’autisme. L’occasion de mettre la lumière sur cet handicap, ces personnes, ces familles, les associations, ce qui est mis en place et une parcelle de tout ce qu’il reste à faire…

J’ai entendu une belle émission sur le sujet hier à la radio : Les Experts d’Helena Morna.

Tout ça m’a fait penser à Cédric et sa famille. C’est le seul que je connaisse. Je me souviens encore (et pour longtemps encore je pense) de notre 1ère rencontre. Dans la cuisine de copains en commun. Je ne l’ai pas entendu arriver, je faisais chauffer les saucisses cocktail, lui ne me connaissait pas et j’étais étrangère à son environnement.

D’un coup je me rends compte que quelqu’un est très proche de moi et m’observe. C’est lui. Je lui ai dit bonjour. Il ne m’a pas répondu. Là je comprends qu’il y a quelque chose de différent. Mais viendra bien le temps de savoir quoi au moment opportun.

Le repas, l’après-midi se passent. On se recroise assez régulièrement. On s’apprivoise. Il fait connaissance avec mon premier ourson. Mes parents m’ont appris à accueillir l’autre quel que soit leur différence, sans préjugés et peurs. Du coup, quand ils jouent tous les 2, je suis totalement sereine. Se sont d’autres adultes qui angoissent ! Quand il l’aide à le faire marcher, idem.

Je sais que je suis adoptée maintenant. Quand il m’aperçoit de loin, il n’hésite pas à traverser une salle entière de monde pour venir me dire bonjour. Et moi je suis contente de le voir. Je l’aime bien.

Mais revenons à lui et sa famille.

J’en ai peu parlé avec sa maman mais je sais qu’elle a du faire des sacrifices pour le bien-être de son fils : arrêter de travailler (plus qu’un salaire et plus qu’une pension de retraite ensuite), que ça lui demande beaucoup de disponibilité même si maintenant il a une vingtaine d’année. Que ça isole du monde (le handicap n’est toujours pas contagieux à ce jour !).

article_autismeEn décembre dernier, j’ai eu la chance d’être invitée et de partager une journée entière avec eux et leurs amis du mouvement « foi & lumières ». Danser, rires, partager des moments forts avec tous ces jeunes, ces adultes, de différents handicaps, quel souvenir !! Et le regard de ces familles qui sortaient de leur isolement…

Vous n’avez pas idée de ce que notre comportement, notre peur (de l’inconnu ?) peut leur faire comme mal.

autismeEnfin tout ça pour dire, ARRÊTONS d’avoir peur, faisons l’effort de s’ouvrir aux autres, le handicap comme l’autisme n’est pas une tare, et ça n’arrive pas qu’aux autres…

Depuis la naissance des oursons, j’essaie de transmettre à mon tour ces valeurs et ce regard sur l’autre. Ils posent des questions, tant mieux! La peur disparait quand on l’apprivoise. Si nous parents montrons l’exemple, eux suivront naturellement!!

Si vous voulez, et si elle le veut, je pourrai faire une interview d’elle/de lui/d’eux publiée sur ce blog.

Stéphanie – Militante pour un respect de tous

Si vous avez aimé, partagez, likez la page Facebook !!

Fotolia_23861959_XS

 

 

pour en lire plus lundibonneresolution facebook suivez moi

2 réflexions au sujet de « L’AUTISME »

  1. Ping : Interview #1 – Maman d’enfant autiste | maman moderne-politiquement incorrecte

  2. A reblogué ceci sur larbreauxmotset a ajouté:
    Un article d’une maman blogueuse que j’aime bien. En tant que famille, je lui dit merci car oui, qu’est ce que cela fait du bien de voir des gens qui ne s’arrêtent pas à la peur de l’inconnu et qui essaye de rencontrer vraiment ces enfants et leur famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *