PARENTALITE #1 – BIENVEILLANCE AVEC LE PARENT QUE JE SUIS

Je participe à mon 1er « jeudi de l’éducation » de WonderMômes !

macaron-rdv-education

J’ai eu l’occasion de participer à un débat-conférence avec une psychologue et maman, Marie-Dominique Tixier.

Le thème : CULTIVER LA BIENVEILLANCE AVEC LE PARENT QUE JE SUIS.

Pour l’occasion, papa moderne est même venu participer avec moi à cette soirée !!!

Je vous livre ma prise de note qui est forcément partiale, incomplète et synthétique. C’est plus un partage de connaissances, un début de piste de réflexion, avant d’approfondir de votre côté si vous en ressentez le besoin. J’utilise souvent le JE pour resituer les propos énoncés, ce n’est pas de moi dont il s’agit, mais principalement ceux de l’intervenante.

PRÉAMBULE                                                                                                                                         Ce thème est venu suite à un épuisement maternel. Il y a une différence entre l’idéal ou l’objectif que l’on veut être, et la réalité, ce qui peut conduire à du découragement, de la tristesse, de la honte aussi.

Comment se sentir mieux ? Car si je vais mieux, ça se passe mieux en tant que parent. « Être ce que je veux être ».

Est-ce que la bienveillance ça nous parle ?

REGARD SUR MOI EN TANT QUE PARENT                                                                            Des fois, l’effet de mes gestes de colères sur mes enfants me fait de la peine. Je ne respecte pas l’intégrité physique de mes enfants.

1ère ETAPE : reconnaitre qu’il y a de la violence en moi.                                                           Cela peut être douloureux. Quel regard je peux poser sur moi à ce moment-là ? Oui j’ai tapé. Qu’est-ce que je ressens ?

2576911347_3b9f9c107f_z

licence Stéphane Lavoie

En situation de stress, c’est un réflexe habituel, instinctif (cri, colère). Se demander ce qui stresse.

Y réfléchir c’est prendre conscience des petits chemins (de réflexion) qui sont plus longs que les autoroutes (des habitudes qui ne nous conviennent pas) qui sont déjà tous tracés. Les emprunter de plus en plus souvent permet de les prendre plus facilement en situation de stress.

QUELS BESOINS JE CHERCHE A SATISFAIRE ?                                                                   Aller chercher dans la communication non violente de quoi j’ai besoin dans ce moment de colère. Quel besoin n’est pas satisfait ? Besoin d’exprimer sa colère ? Besoin d’empathie de cette situation ? Besoin de soutien ?

LISTE DES BESOINS d’Isabelle Estevez (www.equivalence-creative.com) : besoins humains fondamentaux

Comment exprimer sa colère tout en prenant soin de son enfant ?

licence  art_inthecity

licence art_inthecity

Le cerveau émotionnel prime sur le cerveau rationnel dans l’intensité émotionnelle. L’émotion a besoin de circuler. Il faut y réfléchir sur l’après coup pour identifier le besoin. Du coup, quand ça commence à se reproduire, j’ai déjà identifié le besoin.

Quand le besoin est reconnu/identifié, ça apaise beaucoup plus. Cela permet de se connecter à son besoin.

COMMENT ALLER PLUS LOIN ENCORE ?                                                                                  Ne pas hésiter à demander le soutien de ses enfants à ne pas aller au-delà de ses limites.

Cela vous permettra d’éclaircir les points suivants :                                                                         – de mieux se connaitre                                                                                                                          – qu’est-ce que je ressens ?                                                                                                                     – nettoyer les émotions sinon accumulation                                                                                      – faire le deuil de ce qui ne s’est pas bien passé. Tristesse à la place de la culpabilité (colère).

On peut avoir peur d’être rejeté : on a besoin d’être réassuré sur l’amour que l’on peut nous porter, besoin d’être accepté comme je suis, imparfait. Il faut s’accepter soi en tant que ce parent là avant d’être accepté par les autres.

On a besoin d’évolution aussi. On nous impose d’être plus ceci, plus cela… J’aimerai être / j’aspire à ….

Qu’est-ce que je mets en place pour être bienveillant avec moi ? C’est quoi le prochain pas ? Célébrer ce dont on est content ? Comment se féliciter ?

On a surtout besoin d’empathie, de soutien et de bienveillance. Il faut l’exprimer à son interlocuteur pour être en lien, sinon se tourner vers quelqu’un d’autre (écoute et pas conseils !).

Comment je peux faire pour être bien à travers mon corps ? Tisane ? Chocolat ? Bain ?

S’adresser à soi comme on s’adresse à ceux que j’aime.

Demander à quelqu’un ce qu’il aime chez moi, témoigner de l’amour.

Faire les choses par plaisir, si envie de les faire, pas par contrainte !

Je choisis de le faire par ce que… (votre réponse). J’AI LE CHOIX. Ce n’est pas subit. Nous sommes souvent conditionnés par la contrainte : « il faut le faire ».

licence  benoit theodore

licence benoit theodore

AVIS DE MAMAN MODERNE                                                                                                   Cette conférence était intéressante. J’y suis allée par curiosité car je ne me considère pas comme une maman angoissée, ayant peur que mes enfants ne m’aiment pas car trop stricte par exemple. Je suis plutôt bienveillance vis à vis de moi!

J’ai surtout pris conscience de ces besoins non satisfaits lors de période de stress, de ces chemins à défricher pour qu’ils deviennent une habitude pour gérer ces crises. Je n’ai pas dit que c’était facile.

Stéphanie – bienveillante avec moi

6 mois R pour en lire plus facebook suivez moi

3 réflexions au sujet de « PARENTALITE #1 – BIENVEILLANCE AVEC LE PARENT QUE JE SUIS »

  1. Ping : Faut-il "pousser" nos enfants dans les apprentissages ? - WondermomesWondermomes

  2. Très intéressante cette conférence qui reprend pas mal les notions qu’on voit aussi chez faber et mazlish. Merci pour cette première participation !

  3. Ping : PARENTALITE #1 – BIENVEILLANCE AVEC LE PA...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *