SENSIBILISER MES FILS A LA PEDOPHILIE – Jeudi Education

Je n’ai pas attendu les faits divers qui secouent l’éducation nationale et l’église catholique pour prendre conscience des risques auxquels mes fils devront faire face et pour les sensibiliser à la pédophilie.

Tout en sachant que cela peut être aussi par un proche, quelqu’un de la famille, un éducateur…20130321-084644

Déjà plus jeune, j’ai toujours été méfiante des comportements des autres à mon égard. Du mien envers les enfants, comme quand je faisais du baby sitting. Et j’ai toujours été vigilante aux propos qu’un enfant pouvait me dire qui aurait pu m’alerter. Tout comme je regardais les adultes avec les autres enfants. A priori il ne s’est jamais rien passé dans mon entourage. Tant mieux.

Je n’ai pas le souvenir que mes parents en aient parlé précisément avec moi, j’imagine que j’ai dû en entendre parler par les « adultes ».

Depuis que mes enfants sont entrés en maternelle, qu’ils vont au centre de loisirs, font des activités sportives, vont chez les copains, je suis encore plus vigilante et leur transmets des notions importantes à mes yeux :

  • Personne n’a le droit de toucher leur corps sans leur autorisation, en particulier leur zizi. Ça inclus de ne pas toucher les parties de son frère (ça a été leur jeu un soir sous la douche !)
  • On ne montre pas ses fesses ou son zizi aux autres, en public. Est-ce que papa et maman le font ? Non. Pourquoi selon vous ? Et hop, le message s’est passé.
  • Quelque fois les grands font des choses qui sont mal aux enfants. Il ne faut pas les croire s’ils disent qu’ils vont faire du mal à ta famille, ce n’est pas vrai. C’est pour t’obliger à ne rien dire.
  • S’il y a le moindre problème, si tu te poses des questions, si ça ne va pas, maman sera toujours toujours là pour t’écouter et t’aider avec tes problèmes.
  • Quand je les douche, maintenant qu’ils sont plus autonome (4 et 6 ans), quand je dois les savonner, ils se nettoient eux même les parties. Je leur ai expliqué pourquoi.

pedophilie-pedophilia-viole-mineurs-c-dr_0J’aborde le sujet quand cela se présente, plus ou moins profondément selon leur envie d’approfondir et d’en parler. Le but n’est pas non plus d’avoir peur de tout le monde, d’être parano comme leur mère. Je préfère la répétition, les petites phrases au bon moment plutôt qu’une seule discussion très longue. Je les fais souvent réfléchir et exprimer ce qu’ils en pensent pour qu’ils tirent leur conclusion, que ça ne soit pas un cours magistral de ma part!

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment sensibilisez-vous vos enfants ? Des conseils à partager avec nous tous ?

Si un jour vous y êtes confrontés d’une façon ou une autre, retenez le numéro de téléphone 119, qui est le Service National d’Accueil Téléphonique pour l’Enfance en Danger (SNATED).

macaron-rdv-education

C’était ma participation au Jeudi Education de WonderMomes. Voici celles des autres blogs :

Stéphanie – maman vigilante

11 réflexions au sujet de « SENSIBILISER MES FILS A LA PEDOPHILIE – Jeudi Education »

  1. Ici aussi j’en parle assez tôt aux enfants, et ils me questionnent souvent en fonction de ce qu’ils voient ou lisent dans certains médias.
    Je donne pas forcement trop de détails mais leur donne des consignes et leur explique comme toi, qu’il faut nous en parler à nous ou à quelqu’un d’autre, que l’on pourra les aider si l pire arrivait

  2. Ma fille vient de revenir lundi de classe de neige. Elle m’a raconté quelque chose que je ne comprends pas. Les filles et les garçons n’avaient pas le droit d’aller ce doucher tout habillé. Ils devaient y aller en culotte avec une serviette autour de la taille et un t-shirt pour les filles, et un caleçon et une serviette de la taille pour les garçon. Ils devaient donc traverser le bâtiment ainsi, des dortoirs aux douches. Sachant que ce sont des pré ados de 11 ans en prépuberté, je ne comprends pas qui à dicté cette règles. Moi qui essaie d’apprendre la pudeur à ma fille, elle n’a pas compris non plus. J’espère au moins que le chalet qui héberge les enfants chaque années, a subi des vérifications sur ses employés, y compris les saisonniers.

    • Je comprends tout à fait. Ça vaudrait le coup d’en parler aux parents délégués pour qu’ils en parlent au prochain conseil d’école. Pour que ça soit pris en compte l’an prochain. Moi aussi ça me surprend.

    • Je pense juste que c’était pour éviter que les fringues tombent par terre ! Sans doute les cabines de douches n’étaient pas équipées de suffisamment de portes-manteaux ou bien ils étaient trop hauts pour que certains enfants arrivent à y accrocher leurs habits.
      Mon fils, CE1 l’an dernier, avait reçu la même consigne pour les douches.

  3. Ping : Devenir bilingue, le projet de WonderBoy - Wondermomes

  4. Ping : Les Langues Vivantes #jeudiseducation | Ma P'tite Tribu

  5. Ping : Le laisser apprendre à son rythme #Jeudis éducation | Happy Mother-le blog

  6. Ping : Apprendre à faire du vélo à son enfant

  7. Les miens sont encore petits, mais j’ai déjà fait allusion, avec mon fils, au fait que personne n’a le droit de toucher son corps, et qu’il ne doit pas montrer ses fesses ou son zizi en public… Il va avoir 4 ans donc pour l’instant, on aborde plutôt ça par rapport à la pudeur, mais j’insiste quand même à chaque fois sur le fait qu’il ne doit pas laisser quelqu’un d’autre le toucher…
    Idem avec mes élèves de maternelle, qui sont souvent en train de tripoter (au sens large hein, sans arrière pensée) leurs camarades. Je leur explique que leur corps leur appartient, et qu’ils ne doivent pas laisser les autres les toucher sans leur demander leur avis, que c’est normal que ça ne leur plaise pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *